Demandez votre devis gratuit :

Publié le 06/07/2021

Rénovation énergétique des logements : changements le 1er juillet 2021

Le 1er juillet 2021 est une date importante pour la rénovation énergétique des logements : nouveau DPE, ouverture de MaPrimeRénov’ aux bailleurs… Voici quelques-uns des changements qui s’appliquent à compter de ce mois-ci pour les propriétaires d’habitations.


Rénovation énergétique : ce qui change le 1er juillet 2021


Parmi les mesures qui entrent en vigueur ce mois-ci et qui concernent les logements, citons :
    • L’accès à MaPrimeRénov’ pour les propriétaires bailleurs de logements : pour financer les travaux de rénovation énergétique dans les logements énergivores et les passoires thermiques, valoriser le bien immobilier et faciliter sa mise en location
    • L’entrée en vigueur du nouveau DPE : diagnostic énergétique fiabilisé et opposable
    • Le maintien du Coup de pouce isolation jusqu’en juillet 2022 mais la fin des offres de travaux à 1 euro : les bonifications relatives à certains travaux sont supprimées
Vous avez besoin de conseils au sujet du DPE ou des diagnostics immobiliers ? À Caussade et à Montauban, votre diagnostiqueur immobilier certifié est présent pour vous informer.


Réaliser un nouveau DPE ou faire une demande d’aide MaPrimeRénov’


Nous réalisons le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) sur demande, avant location, vente ou travaux d’économies d’énergie. À propos de MaPrimeRénov’, les propriétaires bailleurs peuvent déposer leur demande d’aides, depuis le 1er juillet 2021, pour :
    • Financer les travaux éligibles à MaPrimeRénov’, entrepris depuis le 1er octobre 2020,
    • Et/ou rénover jusqu’à trois logements locatifs (maisons individuelles et appartements)
Les conditions de revenus et forfaits d’aides sont les mêmes que pour les propriétaires occupants de logements. En revanche, le bailleur doit s’engager à louer le logement rénové durant au minimum 5 ans et, s’il y a réévaluation du loyer justifiée par la rénovation énergétique, à déduire l’aide financière perçue du montant des travaux. Rappelons que la loi Climat et Résilience instaure un calendrier d’interdiction de location des passoires thermiques. L’étiquette énergie du nouveau DPE peut donc déboucher sur une interdiction d’augmenter le loyer ou une obligation de rénovation énergétique avant la mise en location.

« Retour aux actualités
Certification
& assurance
DPE Monclar-de-Quercy Diagnostic immobilier Réalville